MAI AU JARDIN : TOUS NOS CONSEILS

« Pluie du premier Mai présage année fertile ! »

Le mois de mai est l’un des plus importants de l’année pour votre jardin ! C’est aussi le mois des premières chaleurs et quelque fois des orages, quelle que soit la région où vous vous trouvez. La végétation a repris ses droits et les fleurs, arbres, arbustes et rosiers se développent de manière spectaculaire. Côté potager, c’est la reprise des semis et des plantations qui donneront de savoureux légumes à l’été ou à l’automne. Que ce soit donc pour le jardin, la pelouse, la terrasse ou le potager, jardiner au mois de mai est fort conseillé pour avoir un beau jardin durant tout l’été…


Que faire au potager en mai ?

  • Vous êtes en région méditerranéenne :

• Semez les haricots. Semez tous les quinze jours successivement toutes les variétés hâtives de haricots, pois à écosser et pois mangetout. Le haricot craint les gelées. Il lui faut une terre chaude, légère, bien exposée, ameublie et fumée. Le haricot demande beaucoup d’eau. Il existe des variétés plus frugales pour nos étés de plus en plus secs. Le roi de la Provence c’est le baraquet, joli haricot blanc cerné de jaune au goût délicieux d’amande.
• Essayez le câprier (Capparis spinosa). Ce petit arbrisseau rampant épineux apprécie les sols rocailleux en butte. Vous pouvez également le planter dans les anfractuosités d’un mur en pierre sèches. Ce sont les jeunes boutons floraux que l’on récolte en été, quand ils sont gros comme un pois, avant qu’ils ne fleurissent. Vous les conserverez dans du vinaigre comme les cornichons, ou au sel comme en Algérie.

  • Vous êtes en région atlantique :

• On surveille les melons. Les tiges de melon, courges et concombres se pincent en juin, afin d’obtenir de beaux fruits. Dès que la plante est à sa troisième feuille, on pince l’extrémité de chaque tige, avec un instrument tranchant de préférence, bien au-dessus de la deuxième feuille, pour éviter la pourriture due à une taille trop rapprochée. Lorsque le fruit atteint la grosseur d’une noix, on pince de nouveau à deux feuilles et on supprime toutes les ramifications que la branche principale aura produites.
• On attend les saints de glace. Mamert, Pancrace, Servais sont les trois saints de Glace, Pour cultiver les légumes d’été en pleine terre (tomates, poivrons, courgettes ou basilic) il vaut mieux attendre leurs venues. Avec eux coïncide une traditionnelle chute des températures qui a lieu chaque année courant mai (du 11 au 14, en 2023).

  • Vous êtes dans le Nord où l’Est de la France (climat continental) :

• Légumes en abondance, voici les primeurs. On récolte les pois, les oignons blancs, les fèves et les premiers haricots. On bine et on sarcle les pommes de terre nouvelles au fur et à mesure de leur récolte.
• Taillez les fruitiers. Les beaux jours sont enfin là et avec eux, les premières cerises. Le cerisier concentre ses efforts au printemps sur la production de longs rameaux mais fructifie peu ou alors tardivement. Cette opération de taille en vert pourra y remédier à condition de rester une taille douce. En mai ou juin, raccourcissez chaque branche d’une vingtaine de centimètres uniquement les jeunes branches apparues depuis le début du printemps.


Que faire au jardin d’agrément en mai ?

  • Pour les jardins à climat méditérranéen :

• Taillez la vigne. Conduite en gobelet ou en treille, taillez les pousses latérales juste au-dessus du 2e ou 3e bourgeon. Cette opération permet de concentrer la fructification sur les pousses proches de la charpentière. En mai et en juin, coupez au sécateur les pousses en surnombre de plus de 15cm de long. En juin, éclaircissez les grains situés au centre de la grappe.
• Et les rosiers ? Taillez les rosiers remontants pour vous assurer une floraison plus tardive.

  • Pour les jardins des régions atlantiques :

• Ne vous précipitez pas trop vite. Si vous avez acheté des rosiers et des pivoines en fleurs lors de fêtes et salons de jardinage, gardez-les en pots et attendez que les corolles se fanent avant de les replanter dans le jardin. Pendant ce temps, choisissez le bon endroit et préparez les trous de plantation.
• Misez sur le jaune. Fleurs et feuillages panachés de jaune éclairent de lumière les zones d’ombre du jardin. Le Reinwardtia indica arbuste persistant aux fleurs jaune vif s’ouvrant d’octobre à mai, pour tout jardin proche de la mer. Extrêmement rustique, la Lysimachia punctata, couvre très rapidement avec beauté tous les talus difficile d’accès de ses hautes hampes florales jaune d’or de juin aux premières gelées.

  • Pour les jardins à la montagne :

• On s’occupe des bulbes. Ce n’est que vers la fin du mois de juin que l’on enlève de terre les bulbes des plantes suivantes : Jacinthe, crocus, tulipe, narcisse, anémone et renoncule. On fait sécher à l’ombre dans un endroit sec et aéré autant que possible.
• Plantes bulbeuses d’été : Pour planter les tubercules de dahlia, attendez la fin du mois de mai, voire durant la première quinzaine de juin pour vous assurer que la terre s’est réchauffée.


Que faire sur le balcon ou la terrasse en mai ?

Le mois de mai est le bon moment pour sortir en plein air les plantes d’appartement. Attendez cependant que les températures nocturnes se stabilisent autour de 15°C avant de les déplacer. Tout retour brutal du froid pourrait endommager la nouvelle végétation.

  • Pour les terrasses des régions atlantiques :

• Optez pour un balcon parfumé. Choisissez l’Abelia x grandiflora ‘Sunshine Daydream’. Sa longue floraison blanche émet un parfum suave, tellement sucré qu’il attirera insectes et butineurs. Persistant et compact il arbore de jolies teintes allant du jaune orangé en passant par une mosaïque de verts. Pour une situation plus ombragée misez sur le Sarcococca hookeriana ‘Humilis’. Lui aussi persistant et compact, sa discrète floraison à l’avantage de répandre pendant tout l’hiver une profonde odeur mêlant celle du muguet et du jasmin.

  • Pour les terrasses dans les régions du Nord et de l’Est :

• Mettez à l’ombre les plantes en pot tels que les camélias, les azalées et les bruyères.
• Plantez des fuchsias de Magellan. Parmi les fuchsias rustiques, les plus résistants au froid et vigoureux c’est le Fuchsia magellanica ‘Riccartonii’. Il fleurit en continu proposant tout au long de l’été et de l’automne de superbes et nombreuses fleurs rouge cardinal, en forme de clochettes pendantes sur des rameaux dressés, et cela parfois jusqu’aux gelées. Rustique il supporte toutes les expositions, ensoleillées comme mi ombre.


À noter sur vos agendas en ce mois de mai :

Profitez du weekend des Rendez-vous aux jardins les 2, 3 et 4 juin 2023 sur le thème « les musiques du jardin ». Plus de 2 200 parcs et jardins ouvriront leurs portes, parfois à titre exceptionnel, partout en France. Poussez les grilles de centaines de jardins privés partout en France et même chez nos voisins européens. Voici notre sélection par région.

• En région atlantique : Profitez de la réouverture des magnifiques jardins privés de Kerdalo à Trédarzec en Bretagne. Avec l’aide de grands pépiniéristes comme Harold Hillier de Winchester, le prince Wolkonsky crée dès 1963 un jardin de peintre, d’inspiration anglo-italienne.
• En région méditerranéenne : Depuis plus de trente ans, venir découvrir dans le Var, les magnifiques jardins du Domaine du Rayol conçus par le paysagiste Gilles Clément. Ils rassemblent en balcon au-dessus de la mer méditerranée, près de Bormes le mimosas, les principaux paysages végétaux méditerranéens de tous les continents.
• En région Nord : Profitez de la floraison des rosiers du parc de Séricourt situé entre Arras et le Touquet sur plus de 4 hectares. Ce riche parc propose des topiaires et une étonnante cathédrale de roses, à découvrir dès le 1er mai.


FAITES APPEL A UN PRO

Si vous voulez faire effectuer vos travaux par des professionnels du jardin, faîtes appel à la coopérative Jardiniers SAP !
Vos travaux seront effectués par un jardinier paysagiste qui pourra vous proposer de bénéficier de 50% de réduction immédiate ou de crédit d’impôts sur sa prestation.
Alors n’hésitez plus ! Occupez-vous de votre jardin tout en bénéficiant d’un avantage fiscal.
Si vous souhaitez bénéficier de l’avance immédiate, veuillez vous connecter sur votre espace personnel ou créer un compte en cliquant ici

Suivez nous sur nos réseaux sociaux !
Facebook
Instagram

Facebook
Twitter
LinkedIn